Portail virtuel d'information sur le secteur minier industriel en République Démocratique du Congo

Projets minerais et infrastructures

Les compagnies contribuent de manière générale au budget de l’Etat à travers le paiement de taxes et impôts. Le gouvernement Congolais a négocié un compromis avec un consortium d’entreprises étatiques chinoises. Ainsi, à  travers une série d’accords négociés  entre 2007 et 2009, le gouvernement Congolais a garanti au consortium l’accès à des gisements de cuivre-cobalt au Congo, en échange de prêts pour des projets d’infrastructure.

Ce contrat – premier en son genre au Congo – implique un des plus riches gisements de cuivre et de cobalt au Congo, et a été l’objet de nombreuses analyses et d’acerbes critiques. 

Cette section fournit des informations relatives à des études effectuées dans le cadre de ce projet, les contrats concernés, les textes législatifs  et autres importantes sources d’information sur le projet en question.  Les intéressés sont également invités à visiter notre page web dédiée à Sicomines, la « joint venture » chargée de mettre en œuvre ce projet minier. 

Projets minerais et infrastructures Documents

  • ITIE RDC 2008-2009 – Les lacunes à combler

    avril 2011

    Cette note adressée au Comité Exécutif de l’Initiative de Transparence dans les Industries Extractives (ITIE) en RDC liste les paiements significatifs et les compagnies omis dans le périmètre du rapport ITIE 2008-2009 dans le but de combler les lacunes dan...

    Afficher le résumé
  • La Chine et le Congo – Des amis dans le besoin

    Global Witness

    mars 2011

    Rapport analysant le « contrat du siècle » par lequel la RDC a accordé les gisements de DiMa (Kolwezi, Katanga) en échange de prets préférentiels pour la construction d’infrastructures à travers le pays. L’ONG britannique insiste sur la nécéssité d’une gestion transparente de cet accord, à commen...

    Afficher le résumé
  • Chinese companies and ITIE in Gabon and the DRC

    Centre for Chinese Studies

    août 2010

    Ce rapport indique que la majorité des actionnaires chinois engagés actuellement en RDC et au Gabon ne sont pas au courant de l’ITIE. Néanmoins, les représentants d’entreprises chinoises montrent un désir de respecter les régles locales. Ils ont montrés une attitude positive à l’égard du principe...

    Afficher le résumé
  • Investissements chinois dans le secteur minier au Katanga

    mai 2010

    Ce rapport évalue les investissements miniers chinois privés et publics au Katanga du point de vue de la bonne gouvernance en général et des droits de l’homme en particulier. Il analyse les pratiques de trois compagnies (Jiaxing Mining, Congo Dong Fang International Mining et Lida Mining) en mati...

    Afficher le résumé